Firth Of Fifth ( by Genesis)

Publié le par Christine Bessa

« Elle a un mouvement…elle parle d’une rivière… la chanson elle-même a un mouvement… ça avance… ça démarre par une petite intro de piano… et blam! très vite on est dans le récit et moi ça m’emporte… »

Michel Favre, metteur en scène et comédien, parle ainsi sur la RTS de Firth Of Fifth de Genesis qu’il écoutait religieusement avec ses copains à l’âge de 15-16 ans:

« …à cette époque, les paroles de cette chanson évoquaient  le cheminement qui était devant moi, j’étais un adolescent qui rêvait de faire quelque chose de sa vie, cette chanson parlait exactement à cette aspiration à longer la rivière et à aller vers l’océan ouvert; l’océan des connaissances, l’océan des expériences, l’océan de la vie adulte qui allait m’arriver fatalement pour laquelle je me préparais en sensibilité… »

Latortuequivoulait devait avoir 15 ans à la même époque que Michel Favre et ses amis. 
Son parcours d’adolescente s’est déroulé dans une autre réalité et ce n’est que 40 ans plus tard qu’elle découvre cette chanson du mythique groupe Genesis…

Aurait-elle eu un chemin de vie différent si elle avait eu l’occasion d’être initiée au lyrisme de cette chanson au titre imprononçable?

Merci à la radio...

Allez sur le site de  la RTS sur l’émission  « A l’abordage » du vendredi 10 novembre 2017 et repérez le chapitre intitulé " Sur paroles". Le comédien dit les paroles en français et c’est une très belle réalisation.!

(Le titre est un  calembour sur Firth of Forth.)
firth (= l’estuaire)

 

Voici les paroles:
 
Firth Of Fifth
The path is clear
Though no eyes can see
The course laid down long before.
And so with gods and men
The sheep remain inside their pen,
Though many times they've seen the way to leave.
He rides majestic
Past homes of men
Who care not or gaze with joy,
To see reflected there
The trees, the sky, the lily fair,
The scene of death is lying just below.
The mountain cuts off the town from view,
Like a cancer growth is removed by skill.
Let it be revealed.
A waterfall, his madrigal.
An inland sea, his symphony.
Undinal songs
Urge the sailors on
Till lured by sirens' cry.
Now as the river dissolves in sea,
So Neptune has claimed another soul.
And so with gods and men
The sheep remain inside their pen,
Until the shepherd leads his flock away.
The sands of time were eroded by
The river of constant change.
Paroliers : Peter Gabriel / Phil Collins / Steven Hackett / Tony Banks
Paroles de Firth of Fifth © Imagem Music Inc
 
 
Traduction 

Firth Of Fifth (Estuaire De Cinquième)
 
Le chemin est clair
Bien qu'aucun oeil ne puisse le voir 
Le cap fut fixé il y a bien longtemps
Et alors avec les dieux et les hommes
Les moutons restent à l'intérieur de leur enclos
Bien que plusieurs fois ils aient vu comment partir.

Il va majestueux
Parcourant les maisons des hommes
Qui ne ne soucient de rien ou qui regardent avec joie
Reflétés
Les arbres, le ciel, le lis,
La scène de mort s'étend juste au-dessous.

La montagne coupe la vue de la ville
Comme la croissance d'un cancer est empêchée par la compétence du médecin.
Laissez-le être révélé.
Une chute d'eau, son madrigal.
Une mer intérieure, sa symphonie.

Les chansons religieuses
Exhortent les marins
Jusqu'à ce qu'ils soient séduits par l'appel des sirènes.

Maintenant, alors que la rivière se dissout dans la mer,
Neptune a donc revendiqué une autre âme.
Et alors avec les dieux et les hommes,
Les moutons restent à l'intérieur du parc,
Jusqu'à ce que le Berger ne mène loin son troupeau.

Les sables du temps ont été érodés par
La rivière du changement perpétuel.


Inspiré par
https://www.lacoccinelle.net/258368.html#AMvyleQIWUXCrmSk.99
 
 

paroles et traduction, vis-à-vis

Je profite de ce texte pour repérer quelques mots à mémoriser:

 

to remain (= rester, demeurer)

the pen (= stylo, plume,  mais aussi enclos!)

to remove (= enlever, supprimer, retirer)

the skill (= la compétence, l'habileté, le talent )

Undinal songs ( visiblement c'est difficile à traduire, LaCoccinelle a traduit par " chants religieux" mais en faisant quelques recherches, cela aurait peut-être à voir avec les ondes ou Les Ondines, génies des eaux)

 

...En espérant que les flots mystérieux de la langue anglaise m'emmènent vers un bel estuaire et que ma mémoire s'enrichisse ainsi!...

 

Si ces découvertes partagées vous plaisent.. n'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter! *

 

 *sur smartphone, il faut se rendre sur la vue standard  (standard view) tout en bas de page.

Publié dans chansons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
La tortue qui voulait parlé en « elle »?
Répondre
C
...parfois! peut-être un besoin de distanciation...l'adolescence...sacrée période!